La Commune de Rodelle, à vocation agricole, est partagée entre Causse et Rougier, ce dernier étant propice à l'élevage bovin. Le Causse dont l'occupation remonte à des temps lointains, comme en témoignent les nombreux dolmens (Dolmen de la Françoune qui est classé, Dolmen des Costes…) ainsi que les vestiges d'un des rares Cromlechs de ce pays (monument mégalithique composé de plusieurs menhirs disposés en cercle), a toujours été plutôt destiné à l'élevage ovin, ce qui en a fait la richesse de ce secteur, en sont témoins les nombreuses demeures et châteaux. Sont également témoins de ce passé les cazelles, petites cabanes de pierres qui ont abrité des générations de bergers.

De nombreux villages et lieux-dits composent l'ensemble de la commune : Rodelle, Bezonnes, Saint Julien de Rodelle, Lagnac, Maymac, Les Escabrins, Lédénac, Dalmayrac, Fijaguet, pour ne citer que les principaux.


Rodelle, des pierres chargées d'histoire :


Rodelle, anciennement Ruthenula (« Petit Rodez »), est adossé à un énorme rocher de travertin à trois sommets, successivement occupé par les Gaulois, les Romains et les Wisigoths. Un sarcophage d'époque barbare est encore visible en haut du rocher.

Ce roc inexpugnable fut dès le VIIIème siècle le siège d'une importante viguerie carolingienne et devint ensuite une place forte appartenant au Comte de Rodez. Le château, confisqué par Louis XI, sera détruit en 1611. Les pierres, dont on peut apercevoir çà et là dans les façades quelques magnifiques exemplaires, serviront à la construction des maisons.

Depuis 1943, le village et la butte sur laquelle il est édifié sont inscrits à l'Inventaire des sites dont la conservation présente un intérêt général.


Le blason de la commune évoque l'histoire de Rodelle :

 

·         A gauche : un léopard lionné rappelle le château                 

·         A droite : un lys dans une couronne royale symbolise Sainte Tarcisse

·         En chef : trois besans (disques d'or) évoquent Rodez



Chapelle de Sainte Tarcisse :


En contrebas du village de Rodelle, se situe la grotte-sanctuaire où vécût et mourût au IVème siècle Sainte Tarcisse, petite-fille du roi Clotaire Ier. La légende raconte qu'elle ne se nourrissait que du lait d'une chèvre et d'un pain qu'un chien lui déposait chaque jour.

Elle est honorée tous les ans lors d'un pèlerinage qui a lieu le premier dimanche de septembre.

Des guérisons miraculeuses lui sont attribuées, en particulier pour les yeux et les femmes en couche.



Des églises :


Sept églises dont une classée aux Monuments Historiques (Rodelle) et une classée à l'Inventaire des Monuments Historiques (Lagnac) témoignent de la richesse architecturale et culturelle de ce territoire.


Rodelle 


Eglise St Pierre construite sur l'emplacement de la chapelle du château édifiée en 1221, dédiée à St-Michel et détruite en 1611. Elle possède un chœur roman et une piéta remarquable dite « Notre Dame de Pitié ». Des peintures murales du XIIIème  siècle ont été mises à jour en 1980.

Bezonnes


Prieuré St Nicolas à la collation de l'Abbé de la Chaise-Dieu. Eglise moderne.

Saint-Julien de Rodelle


Prieuré à la disposition de l'Evêque. Sanctuaire roman avec fresques modernes de Nicolas GRESCHNY. Le reste de l'édifice est du XVème et XVIème siècle.

Lagnac


Prieuré de St Etienne dépendant du chapitre de Rodez en 1249. Eglise du XIVème et XVème siècle. Le clocher date de 1554. Elle possède une petite piéta avec St Jean et Ste Madeleine.

Maymac


Prieuré de St Saturnin donné en 1087 par Pons Stéphani de l'Abbaye de Montsalvy. Siège de la paroisse de Rodelle jusqu'en 1803. Eglise du XVème siècle, elle possède une cloche qui est rescapée de la révolution et datée de 1560.

Fijaguet


Prieuré St Fabien et St Sébastien donné en 1082 par Pons d'Etienne à St Victor de Marseille puis à la nomination de l'Evêque. Edifice du XVIème siècle.

Ste Eulalie du Causse


Prieuré uni au Chapitre de Rodez. Bâtiment reconstruit en 1578.


Les châteaux :

Dalmayrac


Château du XVIIIème siècle, avec son escalier classé Monument Historique, ses tourelles, ses fenêtres à meneaux, ses tours rondes et ses tours carrées.

La Goudalie


Reconstruit au XVIIIème siècle. En 1286, il appartenait à Irlande Ramonde, femme de Hugues de Messac, qui le légua à son neveu, Rigal de Messac, qui en fit hommage au Comte de Rodez en 1413.

Joulia


Siège fortifié d'une exploitation agricole. Pour se protéger des brigands, les fenêtres sont disposées au premier étage et deux  échauguettes situées sur la partie arrière fournissent des moyens de défense.

Sanhes

Ensemble de trois châteaux d'époques et destinations différentes :
- l'exploitation agricole remonte au XIII siècle
- une résidence bourgeoise de style XVIII siècle
- la partie la plus ancienne, non visible de la route, est un 'repaire' équipé de différents dispositifs de défense (échauguettes et  bretèche). La chapelle du XVII siècle, servait de chapelle de secours à la population locale (Sanhes et Dalmayrac dépendaient de la paroisse de Lagnac).

     

Les trois châteaux de Sanhes appartiennent à des propriétaires différents.







Rodelle au siècle dernier

       



 
 
Service proposé par Smica - Powered by MagicSite